Lettre ouverte aux députés Varois.

Madame, monsieur, représentant du peuple Français.

Veuillez trouver ci dessous la lettre ouverte, ressenti d’une grande partie de la population, qui tient à l’exprimer auprès du gouvernement, par votre voix.

Rappelez vous que vous n’êtes pas les représentants du gouvernement mais bien ceux DU PEUPLE.

Cordialement.
Les Gilets Jaunes Constituants du rond point de CUERS.

Nous, Citoyens électeurs Gilets Jaunes Constituants du 83 mettons en demeure les députés du Var de nous démontrer que les décisions gouvernementales approuvées par l’Assemblée Nationale sont indiscutablement prises pour le seul et unique bien-être des citoyens, conformément aux fondements de notre Constitution.

Comment, contrairement aux déclarations émises lors du pic de la pandémie en mars
dernier, continuons-nous d’assister à l’affaiblissement de notre système de santé par des
coupes budgétaires, entrainant des réductions continuelles de lits d’accueil et de postes de
soignants ?

Comment, pouvons-nous assister à des restrictions de prescriptions en contradiction totale avec la vocation des médecins et surtout, en privant les citoyens d’un traitement possible et peu onéreux ? (chloroquine)

Comment, dans le même temps, pouvez-vous encourager un traitement très coûteux dont
le bénéfice thérapeutique reste à démontrer, et ayant une toxicité et des effets secondaires avérés (Remdesivir…) ?

Comment, pouvez-vous vous acquitter de votre mission de contrepouvoir en libérant de
tout contrôle un président tant décrié, entrainant de fait un régime qui rappelle les heures
sombres des gouvernements honteux du passé français ?

Comment, pouvez-vous sacrifier les libertés d’une population entière, toutes générations
confondues sur l’autel d’une pandémie, au lieu de redonner à la France son rang dans
l’expertise et l’humanité du « système de santé France » que le Monde entier nous jalousait ?

Comment, pouvez-vous laisser priorité à la rentabilité de l’Hôpital face à la mise en danger
de vies humaines ?

Comment, justifiez-vous l’utilisation abusive de méthodes guerrières dans une nation déjà
réprimée et muselée par une « Police » débridée ?

Comment, avez-vous pu vous détourner à ce point de votre devoir de représentativité ?
Vous, qui représentez le peuple Français devez en votre âme et conscience refuser de
sacrifier à l’autoritarisme, faire cesser les privations de liberté, et rejeter le texte de loi
« sécurité globale » dont vous débattrez mercredi, particulièrement l’article 24 sanctionnant la diffusion d’image de policier en action, la seule parade qu’il reste au Français pour contester les agressions illégales commises par certains policiers.

Avant de voter cette loi scélérate, remémorez-vous notre devise :
LIBERTÉ ÉGALITÉ FRATERNITÉ
Redevenez les représentants du peuple, ne restez pas aux cotés de ses oppresseurs !

Les Gilets Jaunes Constituants de Cuers 83.

Partagez !